Le Parlement de Loire, vers la reconnaissance d'une personnalité juridique du fleuve ?

Le Parlement de Loire, c'est une démarche territoriale entre arts, sciences et droits de la nature initiée par le POLAU (Pôle Arts & Urbanisme, basé à St-Pierre-des-Corps en Indre-et-Loire) en 2019.


Dernier fleuve naturel d'Europe, comment celui-ci pourrait-il s'exprimer et défendre ses intérêts ? Loire pourrait-elle être reconnue comme personnalité juridique à part entière ? Quid des différentes espèces qui la composent, humains, non humains, vivants, non vivants ?


Depuis 3 ans, ​des auditions publiques ont vu se croiser archéologues, architectes, paysagistes, philosophes et de nombreux professionnels pour interroger penseurs et usagers de la Loire afin d'attribuer une personnalité juridique à la Loire et d'envisager la création d'un parlement inter-espèces (entités vivantes et non-vivantes).


Mise en récit par Camille de Toledo, la démarche du Parlement de Loire est à présent racontée dans un ouvrage collectif "Le fleuve qui voulait écrire", paru aux éditions Les Liens qui Libèrent.


A l'occasion des Assemblées de Loire qui se tenaient du 9 au 12 septembre à Tours, un weekend de rencontres, d'échanges, de débats, d'activités artistiques et sensibles, nous avons rencontré Maud Le Floc'h, directrice du POLAU et Annabelle Royer, coordinatrice du projet Parlement de Loire, pour en savoir plus sur la démarche, les enjeux et les actions. Nous avons pu échanger autour de certains points, notamment :


. Comment est née l'idée d'un Parlement de Loire ?

. Comment s'est construit la démarche, les auditions ?

. Quel état des lieux juridique en France pour la reconnaissance d'une personnalité à des entités "non-humaines" ?

. Quel accueil côté habitant.e.s et institutionnel.le.s ?


La vidéo est à retrouver ici :