Protégez vos bébés tout en protégeant la planète

26.11.2019

HYGIÈNE BÉBÉ – EN 2017, une étude de 60 millions de consommateurs pointait du doigts les produits toxiques présents dans la majorité des couches jetables pour bébé. Face à cela, et en ajoutant la quantité de déchets que représentent ces dernières, deux papas ont décidé de proposer une alternative plus saine et plus durable : la location de couches lavables et réutilisables. Antoine, co-fondateur de l’entreprise, nous en dit plus sur leurs services et son utilité.

 

 

© Les Pandas Roux / droits réservés

 

 

Ma petite couche propose un service de couches lavables à la location, que l’on peut modifier au fur et à mesure de la croissance de son enfant. Petit plus, celle-ci s’accompagne d’un service de collecte dans le Sud-Ouest parisien, progressivement mis en place sur toute la capitale et prochainement aux grandes métropoles françaises. Si l’on sait que la naissance d’un enfant représente une empreinte carbone conséquente, on se doute moins que de nombreuses solutions existent à présent pour tenter de limiter cet impact. Et lui permettre de devenir dès tout.e petit.e un.e vrai.e champion.ne de la terre…

 

 

Une couche, ça va, mais 5000, bonjour les dégâts...

 

 

L’étude Couches, attention toxiques ! de 60 millions de consommateurs l’a présenté en 2017 : presque toutes les couches jetables présentes dans vos rayons de supermarchés, coopératives ou épiceries de proximité contiennent des traces ou des produits toxiques dommageables pour la santé de vos nourrissons. Perturbateurs endocriniens, glyphosates, dioxines, hydrocarbures, la liste est longue. Mais, si parmi les offres de couches jetables, de nouvelles gammes plus saines et respectueuses de vos bambins (et de vous) ont vu le jour comme celles de Joone, cela ne retire en rien l’aspect le plus « pratique » de cet objet, son aspect jetable. Or, comme nous le précise Antoine, « de la naissance à la propreté, on utilise entre 4000 et 5000 couches pour son bébé ». Un nombre quasi astronomique et dont le résidu est pour l’instant incinéré ou enfoui. Même sans produits toxiques intégrés et bien cachés, cela fait quand même beaucoup de déchets…

Entre 4000 et 5000 couches jetables

sont utilisées par bébé jusqu'à leur propreté. 

Chez Ma petite couche, celles-ci sont garanties sans produits toxiques, faits à base de textiles labellisés Oeko-Tex (donc sans produit toxique, substance nocive, perturbateurs endocriniens), faites en France par la marque Hamac. C'est après 500 à 1000 lavages que la couche lavable ne peut plus être utilisée et devient donc un déchet qui sera, par exemple, réutilisé pour les isolants de bâtiment. 

 

 

 

Un service novateur en France

 

Si le service existait déjà aux États-Unis, notamment sur la côte Ouest, au Royaume-Uni ou en Allemagne, la mise en location de couches lavables peinait jusqu’alors à faire des petits en France. Voici quelques années, alors que nos deux nouveaux papas, Antoine et Philippe, partageant alors un espace de co-working et les pauses café et déjeuner, discutent et se retrouvent alors avec un point commun : avoir essayé les couches lavables mais sans grand succès car les possibilités et offres présentes sur le marché ne correspondaient pas à leurs besoins. Téméraires, ils ne s’arrêtent pas et débute alors une phase de prise de renseignement et de contacts, de voir où et comment marchaient les couches lavables et tous deux quittent leurs emplois respectifs pour lancer l’aventure de Ma petite couche, premier service de location de couches lavables en France.

 

 

© Ma petite couche

 

 

L’essayer, c’est l’adopter ?

 

Ma petite couche propose deux services différents : un de location dite simple pour lequel les parents choisissent la taille de couche correspondant au besoin de leur enfant, les reçoivent et les utilisent en les lavant eux-même. Ils peuvent à tout moment changer en fonction de la croissance de leur bébé et/ou acheter et/ou résilier le service s'ils n'en ont plus besoin. Le service de location avec lavage est, quant à lui, développé pour l'instant dans le Sud-Ouest parisien. Un livreur à vélo passe récupérer les couches sales pour les échanger contre des couches propres. Le service de lavage est assuré par un organisme prestataire qui n'utilisent que des produits sains pour les enfants et la planète. Comme le premier, il est également possible d'acheter les couches ou de résilier le service. 

 

 

© Ma petite couche

 

Si les deux fondateurs souhaitent étendre le service de location avec lavage dans la plupart des grandes villes françaises, les crèches et maternités ne sont pas en reste et demandent aussi à tester le service proposé par Ma petite couche. Si le test est concluant, celles-ci pourront également acheter un stock prêt à être employé dans leurs locaux et diminuer également leur consommation de couches jetables et de produits toxiques. De quoi permettre une démocratisation de l'utilisation de la couche lavable à grande échelle !

 

Allez, vous pouvez à présent faire des bébés sans culpabilité 😉.

 

 

DANS LE MÊME UNIVERS

Bien Fait, des objets de tous les jours pour toute la vie

. Le zero waste, porte d’entrée vers plus de santé, d’écologie et d’éthique ?

. La Textilerie, un lieu où le textile rit !

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload