Cueillette Urbaine, l'agriculture en circuits hyper courts (sur les toits de Paris)

05.07.2018

AGRICULTURE URBAINE – Cueillette Urbaine propose de développer une agriculture urbaine pérenne en produisant des fruits et légumes de saison sur les toits de Paris. Une manière de dépolluer la ville en favorisant les circuits (hyper) courts, et de remettre au goût du jour des produits et techniques de culture cohérents. Rencontre avec Pierre-Frédéric et Paul, deux passionnés de permaculture, aquaponie et autres murs végétalisés… 

 

© Les Pandas Roux - Pensez à regarder cette vidéo en HD 

 

ERRATUM - Dans le feu de l'interview, la langue de Pierre-Frédéric a fourché dans la définition de l'"aquaponie". Bien évidemment, "les nutriments dégradés par les bactéries permettent de nourrir les plantes" et non les poissons ! Allez, lapsus avoué, lapsus (totalement) pardonné.

 

Agriculture rurale en crise, scandales alimentaires, pollution des villes… pour Pierre-Frédéric et Paul, les fondateurs de Cueillette Urbaine, le constat est sans appel : un nouveau modèle d’agriculture est à inventer en ville. En s'appuyant sur des techniques de cultures pérennes, peu gourmandes en ressources et permettant de fournir en circuits courts les restaurateurs, épiceries et entreprises. Pour cela, leur activité pousse autour de deux tuteurs principaux : les potagers participatifs et la ferme urbaine multifonctionnelle. 

 

 

Potagers participatifs : celui qui mange, c'est celui qui cultive (ou pas !) 

 

Cette offre « potager participatif » est proposée aux entreprises afin d'apporter un peu de végétaux dans les espaces de vie commune, vecteurs de bien-être, d’éveiller à l’agriculture urbaine, de renforcer le lien social entre les collaborateurs et, accessoirement, de sustenter les gourmands.

Si fruits et légumes n’ont pas tous été picorés, les récoltes sont vendues sous forme de paniers chaque semaine. Mais comment ça marche ? En bons pédagogues, les membres de la team Cueillette Urbaine assurent l’installation du potager, la formation initiale, l’animation et l’entretien du potager avec les collaborateurs de l’entreprise le cas échéant. Toujours avec la banane. Mais sans la banane. Parce que c’est un produit exotique qui pousse moyen bien par chez nous. #BlagueLocavore

 

© Les Pandas Roux - Potager participatif expérimental à La Ruche

 

 

La ferme urbaine multifonctionnelle à la pointe de l'innovation

 

Cette seconde offre s'adresse plus particulièrement aux restaurants, épiceries, marchés et supermarchés urbains, directement alimentés en fruits et légumes. #CircuitsHyperCourts 

Elle repose sur plusieurs techniques de culture développées par les équipes de Cueillette Urbaine permettant de produire des variétés de fruits et légumes anciennes et originales, cohérentes avec leur environnement. Parmi lesquelles :

  • le Forest Bed, un bac de permaculture, présenté par Paul dans la vidéo ci-dessous : 

                           © Les Pandas Roux - Pensez à regarder cette vidéo en HD 

 

  • l'Aromur, un mur/tunnel végétalisé vertical, présenté par Maëva dans la vidéo ci-dessous : 

                           © Les Pandas Roux - Pensez à regarder cette vidéo en HD 

 

  • le module aquaponique, présenté par Pierre-Frédéric dans la vidéo en introduction.

 

 

Pendant que ça pousse…

 

Les techniques présentées ci-dessus sont déjà au point mais comme les agronomes et autres biologistes de Cueillette Urbaine sont du genre passionnés, ils sont aussi en permanence à la recherche de techniques culturales innovantes pour identifier les techniques du culture les plus productives et les plus résilientes en milieu urbain, afin de répondre le mieux possible aux besoins croissants des villes. 

 

 

Plus belle la ville !

 

Si les techniques développées ne permettent pas de satisfaire une auto-consommation à 100% des entreprises qui y souscrivent, les bienfaits sont nombreux : dépollution de la ville (grâce à la végétalisation et aux circuits courts), diminution des phénomènes d’inondation grâce à la rétention d’eau, recyclage des bio-déchets du lieu où sont installées les solutions Cueillette Urbaine, gains financiers (économie sur le transport et l’achat de fruits et légumes), assurance de « manger sain » avec une production sans engrais, ni pesticides, renforcement du lien social… Bref, n’en jetez plus, la coupe (de fruits) est pleine !

La preuve, Cueillette Urbaine répond à 9 des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par l’ONU.

 

 

 

Les pionniers du panier (et pas que)

 

Nous ne sommes pas les seuls à être emballés. Des ambassadeurs de marque (si on ose dire) ont déjà franchi le pas : L’Oréal, Bouygues Télécom, BNP Paribas, La Ruche, Paris and co, Deloitte… Séduits, tous ont installé des potagers participatifs dans leur cour intérieure, sur leur toit ou leurs terrasses, ou participé à des ateliers proposés par l’équipe de Cueillette Urbaine. 

 

Et vous, besoin d’un coup de main (verte) pour végétaliser votre entreprise ? Oui ? Non ? Peut-être ? Il faut y songer… Car, n’oubliez pas, comme on dit à l’Institut des Futurs souhaitables : « C’est en se plantant qu’on devient cultivé » ! Mais peut-être qu'on s'égare là...

 

POUR EN SAVOIR PLUS :  https://www.cueilletteurbaine.com/accueil

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload