Bon pour le climat, l'association qui promeut une alimentation bas carbone

26.04.2018

BAS CARBONE - Et si se mettre à la cuisine bas carbone était à la portée de tous : chefs, consommateurs et professionnels de l'alimentation et du tourisme ? C'est ce que nous explique Jean-Luc Fessard, co-fondateur de l'association Bon pour le climat

 

 

 

Qu'est-ce que le menu bas carbone ?

 

Un menu bas carbone consiste à réaliser des plats comprenant peu ou pas de viande (boeuf, porc, poulet, etc.) ou de poisson et qui privilégient la part végétale en proposant des fruits et légumes de saison, produits localement. Un menu bas carbone limite aussi la consommation de produits exotiques qu'il est, toutefois, possible d'intégrer à ses plats, à condition que ceux-ci représentent une petite part du poids total du plat et aient pu être acheminés en bateau. 

 

 

Un éco-calculateur en accès libre

 

Shafik Asal, fondateur de l'entreprise Eco2 Initiative dont l'engagement contribue à accompagner les entreprises dans leurs démarches responsables, a élaboré un éco-calculateur en accès libre. Ce calculateur a été développé dans le cadre de son projet Etiquet’table, une application pour connaître les impacts de l’alimentation sur l’environnement et la santé. Il permet à tous, professionnels, Chefs, consommateurs, de calculer le poids carbone de leurs plats.

 

L'objectif de Bon pour le climat est de pouvoir rassembler tout le secteur de l'alimentation : Chefs étoilés, restaurants de quartier, bistros, professionnels du tourisme, consommateurs. Tout le monde peut s'impliquer dans une démarche locavore à son niveau !

 

Des objectifs de mobilisation à l'international

 

Déjà présent en France et au Maroc (à l'occasion de la COP22 qui s'est déroulée à Marrakech), l'objectif de Bon pour le climat est de rassembler un maximum de professionnels de l'alimentation à travers le monde. Un guide des restaurants bas carbone sélectionnés dans une dizaine de pays et réalisé avec Frank Fol, Chef belge, devrait sortir prochainement. Jean-Luc a également le projet de mettre en exergue les enjeux climatiques de nos assiettes à travers un livre où Chefs et experts du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) seraient amenés à comparer des plats traditionnels d'une vingtaine de pays dans le but de faire évoluer leurs recettes vers le bas carbone tout en restant emblématiques du pays. Suite au prochain épisode...!

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload