My Troc libère les échanges (en permettant de payer en noisettes !)

ÉCONOMIE SOLIDAIRE - MyTroc.fr, lancée en 2015, vous propose d’acquérir la paire de chaussures de vos rêves en échange de cours d’informatique, d’une douzaine d’œufs ou, tout simplement, de noisettes. Vous nous suivez ? Pas tout à fait… Après avoir écouté la pétillante Floriane, fondatrice de la plateforme, nous sommes certains que vous aurez tout compris et que vous adhérerez…

Échange de biens et services, prêt de matériel, dons… ce sont les possibilités offertes par la plateforme My Troc, véritable marché alternatif en ligne, en mieux. Vous avez besoin d’un expert en plomberie pour déboucher un évier au bord du renvoi mais côté finances vous êtes ric-rac ? MyTroc.fr peut vous aider à trouver la personne de la situation, dans la journée et dans votre région, sans frais. La contrepartie ? Si vous dansez la salsa comme personne, c’est le moment de transmettre votre savoir ! Et si votre plombier.e d’un jour n’est pas adepte des danses latines, réglez en noisettes !

Payer en noisettes ?

Dès votre inscription à la plateforme, vous recevez 20 noisettes. Cette monnaie collaborative vous permet, dans le cas où vous n’auriez rien à échanger dans l’immédiat, de vous offrir le bien ou service recherché. Malin, non ? À l’inverse, à chaque fois que vous proposez un service, vous récoltez des noisettes.

Plus de 23 000 utilisateurs

dans toutes la France (DOM-TOM inclus) sont inscrits et près de

24 000 annonces sont actuellement en ligne. Et 5 500 trocs réalisés.

En définitive, trois manière de troquer s’offrent à vous :

  • l’échange d’une chose (bien, service, prêt) contre une autre,

  • l’échange d’une chose contre des noisettes

  • une chose + quelques noisettes contre une autre chose.

Ben oui, troquer n’empêche pas de négocier ! De l’atelier couture à la réparation de cheminée en passant par les balades en voilier ou - moins conventionnelles - des balades naturistes (si, si !), tout s’échange. Dans les limites de la légalité, bien entendu.

Le troc : économique, responsable et vecteur de lien social

Pourquoi troquer ? Parce que c’est avantageux financièrement, déjà. Mais aussi parce que cela permet de créer du lien social : « on voit des gens qui se rencontrent, qui se revoient, qui se conseillent entre eux et qui ne passent plus forcément par la plateforme pour s’entraider. Certains deviennent même amis. J’ai reçu une carte postale de gens qui se sont liés d’amitié avec leurs hôtes lors d’un week-end en Auvergne. Ça crée de très belles histoires », confie Floriane.

Enfin, les échanges se faisant le plus souvent localement, My Troc permet une consommation plus responsable, respectueuse de l’environnement. Bref, encore une idée qui coche toute les cases du bon sens.

Alors, qu’allez-vous échanger ?

Dans le même esprit :