Trois mamies parodient Beyoncé pour sauver leur club de bowling

03.08.2017

AUSTRALIE – Pour sauver leur club de bowling promis à la fermeture, trois octogénaires se déhanchent dans le clip "All the bowling ladies", une reprise parodique de "Single Ladies" imaginée afin de booster leur pétition.  

 

 

 

Les 600 membres du Chadstone « Chaddy » bowls club sont vénères. La mairie de Stonnington (sud-est de Melbourne en Australie) veut démolir leur club de bowling sur gazon pour y installer des terrains de basketball et de netball (dérivé du basketball).

 

Leurs nombreux courriers de protestation restant lettres mortes, l’une des membres du club, Denise Wallish, a eu une idée (de la dernière chance) : faire du bruit pour se faire entendre en parodiant le clip « Single Ladies » de Beyoncé, pétition à l’appui. Et on peut dire que le pari est réussi !

 

En moins d’une semaine, le clip vidéo qu’elle a imaginé mettant en scène ses copines Terry (82 ans), Janine (82 ans) et Wyn (72 ans) se déhanchant sur « All the bowling ladies », reprise parodique du célèbre « Single Ladies » de Beyoncé, multiplie les vues…

 

 

 

Faut dire que le résultat est superbe ! Dans la tenue du club et boules de bowling à la main, les trois drôles de dames n’ont pas peur de clasher la mairie : « On aime notre club et on en a assez. On joue au bowling, on veut rester en forme et vous ne pouvez pas nous en empêcher. […] « No no no, no no no, no no no, no no no, no no no… ne nous traitez pas comme si nous ne comptions pas. Juste parce que nous ne jouons pas au netball. Le bowling sur gazon c’est ce que je préfère et je le mérite. »

 

 

Préserver le lien social

 

Le texte n’est pas révolutionnaire mais il a le mérite d’être clair. Tout comme le message de Denise, interviewée par le HuffPost Australie : « Nous n’avons rien contre les basketteurs et les netballeurs mais, je le sais pour en avoir parlé avec mes enfants, ce n’est qu’une activité parmi d’autres dans leur vie, alors que pour les membres du club, le bowling est leur seule activité. Pour certaines personnes âgées, c’est la seule raison pour laquelle ils se lèvent le matin. Ça va au-delà du bowling, c’est un moyen de garder le lien social et de faire partie de la communauté ».

 

 

Vers un gain de cause ?

 

Des arguments auxquels le maire de Stonnington aurait été sensible puisqu’il a répondu, toujours au HuffPost Australie, « qu’aucune décision finale n’a été prise. La mairie va étudier attentivement le projet et les doléances de tout le monde avant de rendre une décision qui prendra en compte les besoins de toute la communauté. »

À moins que ce ne soient les plus de 1 million de vues déjà enregistrées qui l'aient convaincu.

 

Encore une preuve que les bonnes idées sont partout, et qu’elles peuvent déplacer des montagnes (du moins les terrains de netball). Surtout quand on fait appelle à l’œuvre de Queen Bey…

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload