« 1 an pour le climat », c’est court ! Mais ça se tente...

24.04.2019

CLIMAT – Trois associations, Bleu Blanc Zèbre, Pik Pik Environnement et Ça commence par moi lancent la campagne « 1 un pour le Climat ». Au programme ? Des conférences, des rencontres et de l’information distillée sur les réseaux sociaux autour de six grandes thématiques pour partager les éco gestes indispensables à la mue de nos modes de vie... pour préserver  le vivant. Hélène et Claire, en charge de la campagne, nous racontent. 

 

 © Les Pandas Roux 

 

 

 

1 an pour sauver le climat, vous vous dites « pourquoi pas ! Mais un an, c’est court... et puis ce n’est pas moi, tout.e seul.e, qui vais sauver le climat... Mais admettons, je veux faire ma part, par où commencer ? »

Vos interrogations sont bien légitimes. C’est pour répondre à ces questions et vous donner clés de compréhension de la situation que trois associations, Bleu Blanc Zèbre, PikPik Environnement et Ça commence par moi lancent cette campagne « 1 an pour le Climat ». Bon, ben, plus une minute à perdre.

 

 

Six thématiques pour changer nos modes de vies

 

Pour informer et outiller les citoyennes et citoyens, la campagne 1 an pour la Climat a défini six grandes thématiques sur lesquelles il faut agir de manière urgente en 2019 : énergie, biodiversité, alimentation, mobilité, consommation, solidarité et citoyenneté. Claire, en charge de la campagne, explique comment ça marche : « Pendant deux mois, chaque semaine, on va mettre en valeur un geste ou une action que chaque citoyen.ne peut réaliser, associé à une structure  –  association ou entreprise de l’E.S.S par exemple – qui est particulièrement remarquable sur la thématique. » 

 

 

Vous n’êtes pas seul.e

 

Rassembler les initiatives et les structures pour partager le meilleur de leur expertise, c’est donc le rôle de cette campagne dont le double objectif est de sensibiliser aux effets du changement climatique et à la nécessité d’adopter des modes de vie plus sobres. C’est pourquoi, en plus des écogestes distillés chaque semaine sur les réseaux sociaux, des événements sont organisés : « Nous invitons tou.te.s les citoyen.ne.s à rejoindre les gens qui agissent déjà pour le climat. On organise différents types d’événements pour informer sur un thème précis, qui se concluent toujours par un moment convivial pour que les gens se parlent et échangent leurs idées », explique Hélène, également en charge de la campagne.

L’action individuelle du quotidien, oui, mais pas au détriment de l’action collective. 

 

 

Pourquoi 1 an ?

 

Si vous suivez les Pandas Roux régulièrement, vous savez qu’au fil de nos rencontres, la fenêtre de tir temporelle que nous avons pour réussir les transitions de nos modes de vie varie. Certain.ne.s disent qu’On a 20 ans pour changer le monde, d’autres 10 ans, d’autres encore – parfois les mêmes –  qu’on a 6 mois pour faire La Bascule. Le GIEC, groupement intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, explique que les 2 ou 3 années à venir seront décisives

 

Une chose est sûre, 2018 fut l’année d’une prise de conscience généralisée. 2019 doit être celle d’un passage à l’action massif. Et 1 an pour le climat, ça permet une transition doucement radicale pour préparer les esprits et armer les citoyennes et citoyens en vue du changement de paradigme qui se profile... qu’on y souscrive ou pas. 

 

POUR SUIVRE ET AGIR AUX CÔTÉS D'1 AN POUR LE CLIMAT : C'EST ICI

 

 

 

 

DANS LE MÊME UNIVERS :

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload